Est-ce que ça vaut le couple ? Vidéastes Web et négociations domestiques

Par Anaïs Garestier

Sur Twitch comme sur YouTube, les vidéastes web sont amenés à travailler leur image. Individu et contenu sont interreliés dans la production en ligne, de telle sorte que même lorsque le contenu produit est très éloigné de la catégorie « lifestyle » et de ses « vlogs », les vidéastes sont malgré tout poussés, notamment via les réseaux sociaux à dévoiler leur quotidien. Loin de donner à voir tel quel ce-dit quotidien, les vidéastes web mettent en scène leur manière d’être et de faire, et ce même en famille. La place du couple y est par ailleurs cruciale dans ce processus.

Dans d’autres domaines, les recherches sociologiques sur les couples ont montré que les femmes, pourtant extérieures au milieu professionnel de leur conjoint, jouaient un rôle crucial dans la stabilité et la structuration de leur routine de travail (Rasera, 2016). Possédant le « second rôle » dans l’équipe conjugale, elles deviennent alors une ressource non négligeable pour mener à bien les carrières de leur conjoint (De Singly, Chaland 2002). Qu’en est-il dans l’univers professionnel des vidéastes web ? C’est en croisant les différents matériaux accumulés pendant plus de deux ans d’enquête ethnographique (observations participantes en convention, en soirée privée et lors de tournages, 10 personnes ayant suivis des entretiens approfondis et répétés) que cette communication montrera l’aménagement de l’intime dont font preuve les vidéastes web pour mener à bien leur professionnalisation.

Tout d’abord, sur Twitch comme Youtube, ces créateurs de contenu vidéo doivent produire de manière régulière pour survivre sur ces plateformes. Ce travail, qu’ils caractérisent eux-mêmes comme en perpétuel « flux tendu » serait impossible sans un aménagement de l’entièreté de leur quotidien, de leur lieu de vie jusqu’à leur temps passé en compagnie de leurs proches. Le caractère indépendant des vidéastes web, générant de nombreuses craintes chez eux à cause de l’instabilité potentielle de leur activité, exacerbe non seulement un partage des tâches inégales à leur domicile, mais provoque également une marchandisation du quotidien bien particulière.

Dans cette perspective, capitaliser sur son authenticité peut passer par la mise en scène de son couple. On assiste alors à un dévoilement de l’intime, le créateur incluant sa famille dans sa relation avec le public, allant parfois jusqu’au mariage et à l’arrivée d’un enfant annoncés face caméra (comme le montre les cas récents de Jiraya et de Zouloux). Finalement, le fait que le milieu des vidéastes web soit encore majoritairement masculin pèse énormément dans l’idéal familial hétérosexuel qui est mise en avant en direct, en vidéo, ou sur les réseaux sociaux des vidéastes web. Les enfants pouvant devenir des personnages récurrents des Streams (MV, Gastronogeek) ainsi que leur conjointe (La Petite Voix chez Bolchegeek, Dame Evelyne chez Sir Thomas)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.